Papa, apprends-moi à twitter !

Je twitte, tu twittes, il twitte, nous twittons et vous twittez !

Apprendre en twittant, voilà le défi que se sont lancé ces classes de quelques lycées en France. De la maternelle à l’enseignement supérieur, Twitter est devenu un outil incontournable.

Les enseignants engagés dans cette initiative y voient de nombreux avantages. En effet, les élèves seraient plus actifs. De plus, cela permettrait de réaliser une activité d’écriture dans un contexte de  communication actuel, un entraînement à la synthèse …

Dans cet extrait vidéo d’un J.T. de France 2, vous apprendrez ce que fait une classe d’élèves, âgés d’une dizaine d’années, d’un compte Twitter.

Le site « Twittclasses Francophones », à savoir des classes utilisant Twitter dans leur quotidien, mentionne les différents cours organisés, depuis l’école primaire aux études supérieures. Chaque utilisateur possède soit un compte « élève » soit un compte « enseignant »

Une recherche américaine a étudié l’impact de l’utilisation de Twitter sur l’engagement et la réussite des étudiants. Les résultats sont étonnants. Cette étude montre, par le biais d’expérimentations, que Twitter peut être utilisé comme un outil éducatif, afin d’améliorer l’engagement et la participation de l’élève.

Dans un monde où l’interactivité et l’instantanéité sont omniscientes, comment envisager un enseignement de qualité à travers les réseaux sociaux ?

De plus, on ne compte plus les dérives de ces réseaux. Aussi divertissants et utiles soient-ils, ils portent en eux les germes certains de la non réflexivité.

Comment inculquer un esprit critique aux hommes et femmes de demain ?

Éduquer, accompagner nos enfants dans l’utilisation de ces outils permettrait-il une meilleure gestion que ce que nous en faisons actuellement ?

Ou serait-ce le résultat de l’utopie communicationnelle dont nous faisons les frais au quotidien ?

De nombreuses questions restent à être élucidées.

A vos tweets !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Papa, apprends-moi à twitter ! »

  1. il n’ y a plus de caissières, il n’y a plus de pompistes , il n’ y aura plus de parents ni de profs pour nous entourer rien que des gsm, des twitts, des face de boucs et des ipad ça commence à m’ énerver tous ces trucs !!!!!!!! flute, flute et flutes ,une belle déclaration d’ amour….. mais oui,… on se sms, on se face de bouc …..à part cela , les jeunes gardez votre bon sens et un bon discernement très bon article qui nous secoue merci

    • Je pense que le progrès a du bon tant qu’il est encadré. Je pene qu’il vaut mieux apprendre à nos enfants à twitter en les accompagnant, en les encadrant quand les laissant surfer sur la toile tout seul…..

  2. ce professeur est un visionnaire! Au plus tôt les jeunes enfants seront éduqués aux nouveaux médias, au plus tôt ils seront capables d’être critiques et de développer leur propre opinion vis à vis de toute l’information qui les entoure (et nous entoure) dans notre société actuelle!

  3. Quoi des enfants sur Twitter, il va falloir que je m’y mette si je veux pouvoir suivre toutes ces différentes nouvelles technologies qui voient le jour chaque jour!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s