Résultats du concours MarkSharing

Les votes sont clôturés ! Voici les résultats

# 1 : Post it Love
# 2 : Baby Twitter
# 3 : Marketing sensoriel

# 4 ex-aequo : Personal Branding & Ecosia
# 5 : Wow & Fb Addicts
# 6 : Secret Love
# 7 : Stop Facebook !

Merci pour votre participation !

Publicités

Concours MarkSharing !

Bye bye MarkSharing ! C’est la fin de l’aventure pour notre blog… Pour finir en beauté, nous les markSharers vous proposons de participer à un concours !

C’est simple, il vous suffit de voter pour votre illustration favorite ! Choisissez parmi les 12 illustrations d’articles que nous avons réalisées depuis 4 mois. And Let’s share together one last time 😉

Be Your Brand

Actuellement, les entreprises ne passent pas seulement leur temps à développer un contenu particulier pour améliorer leur image et leur visibilité, elles essaient, de plus en plus, de former leur équipe, en interne, à l’amélioration de leur image personnelle (personal branding) et à l’impact positif que cette image peut avoir sur l’entreprise. Comment l’individu, par son image, peut-il se mettre au service de son entreprise ?

Nous savons tous que la vente par internet ne cesse de prendre de l’ampleur, et combien l’image du vendeur est importante pour ses affaires. En effet, les acheteurs accorderont plus facilement leur confiance à un vendeur paraissant honnête, sympa et proposant des produits au goût du jour.  Dès lors, la vente devient synonyme de profil internet : recommandations, expériences passées et avis de la population sur vous seront des critères extrêmement importants.

De plus, aujourd’hui, tout le monde accordera bien plus d’importance à votre profil facebook, twitter ou encore votre blog, plutôt qu’à votre CV.

Faire parler de soi est, pour le moment, le maître mot ! Mais est-ce toujours pertinent de se tourner vers nous-mêmes ? Est-ce que cela contribue plutôt à l’image et la visibilité de l’entreprise ou bien à sa propre image ?

Cette vidéo vous montrera les côtés sombres de la publicité et comment le personnal branding influence ce phénomène.

Enjoy !

Plantez des arbres en surfant sur le net !

Tendance du 21e siècle : se montrer vert! C’est d’actualité de paraître eco-friendly pour beaucoup d’entreprises. Cela permet de leur donner une image positive auprès des consommateurs qui voient alors en elles des garants du grand souci de ces dernières décennies : l’environnement et la sauvegarde de la planète. Du coup, le web 2.0 s’y est mis lui-aussi !

Avez-vous déjà entendu parler  du nouveau moteur de recherche ECOSIA ?
Ce projet, fondé par l’allemand Christian Kroll, a été lancé en décembre 2009. Il repose sur un entrepreneuriat social entre les entreprises Ecosia, Bing et Yahoo pour se battre pour la sauvegarde de l’environnement. Un magnifique projet qui permet grâce aux clics des internautes via l’utilisation de ce moteur de recherche vert de planter des arbres dans la forêt amazonienne (contribuant à la préservation du Parc National du Tumucumaque au Nord du Brésil)

Comment ça marche ?

Le système de fonctionnement de ce projet est en fait très simple. Les partenaires à cette initiative, Yahoo et Bing rémunèrent Ecosia pour chaque clic vers un lien  commercial. Environ 80% des revenus ainsi générés sont reversés à WWF et publiés mensuellement par Ecosia.

La plateforme de recherche a déjà collecté plus de de 800.000 € depuis la mise en ligne du site en 2009, grâce à l’aide des internautes soucieux de l’environnement qui représentent un total de plus de 200 000 utilisateurs actuellement !
Alors, serez-vous les prochains à participer en changeant votre moteur de recherche habituel ?

Nous ne pouvons que féliciter cette initiative qui sort du commun. Tout en étant un service gratuit, Ecosia permet aux utilisateurs de participer à l’amélioration de l’environnement sans impliquer trop fortement leur personne ou leur moyen financier. A ce niveau-là, cette idée relève simplement du génie !

Mais cela fonctionne-t-il ? Les internautes seront-ils prêts à utiliser ce moteur de recherche à la place de Google par exemple ? Nous pouvons aussi nous poser la question de la fiabilité de ce projet ? Comment être sûr que les montants sont reversés et comment est surveillé ce processus de financement qui peut paraître sans doute novateur pour les uns mais douteux pour les autres… existe-t-il en effet un contrôle sur les publications mensuelles de l’entreprise ?

Les réponses à ces questions sont disponibles sur l’onglet FAQ du site Ecosia

Vivre d’amour et de réseaux sociaux

On ne vante plus les mérites de l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre professionnel ainsi que les avantages du portail professionnel LinkedIn. A l’heure où chaque entreprise prône les réseaux sociaux pour une meilleure productivité, les couples d’amoureux prônent également ceux-ci pour plus de sincérité.

Après avoir permis de présenter et d’organiser notre vie sociale et professionnelle, le Web donne aujourd’hui l’occasion aux couples, quels qu’ils soient, de s’exprimer via les réseaux sociaux Couple Street et Coupliz.

Comme un signe envoyé par Cupidon, ces sites ont vu le jour en France le 14 février 2012 du fait de la nécessité de rationnaliser la communication de vie de couple sur une seule plateforme, selon les concepteurs. Fini donc les petits Post-It en forme de cœur sur le frigo puisque ces deux réseaux sociaux sont considérés comme les nouveaux pense-bête 2.0 des amoureux.

Au niveau de la fonctionnalité, Couple Street et Coupliz fonctionnent de manière semblable par rapport aux réseaux sociaux dits traditionnels. L’inscription est gratuite et donne accès à un espace virtuel commun. A la manière d’un pense-bête, la fonctionnalité « agenda » est la plus utilisée sur les deux réseaux sociaux. Elle permet de rappeler les dates romantiquement importantes telles que : anniversaire de rencontre, anniversaire de mariage, anniversaire de la belle-mère. Quoique le dernier étant loin d’être enchanteur, il permet néanmoins d’éviter l’incident diplomatique au prochain réveillon de Noël.

L’autre fonctionnalité intéressante mais plus contraignante est la « liste ». En effet, l’espace est dédié à toutes listes thématiques utiles aux couples, à savoir : liste de courses, liste des tâches ménagères etc.

Dans l’ère actuelle du 2.0, l’avantage de ces sites est qu’ils donnent l’occasion aux couples de communiquer l’un envers l’autre sans s’exposer aux yeux de tous ! Néanmoins, ce concept étant encore récent, il est encore trop tôt pour pouvoir juger de sa réussite et de son potentiel de développement pour l’avenir.

Et vous, pensez-vous que les couples aient besoin de tels sites dédiés au bon fonctionnement de ceux-ci ?

Résolution 2.0 : J’arrête Facebook !

Bonnes résolutions avant l’été: “J’arrête les crasses, j’arrête l’alcool, j’arrête la cigarette!” Tout le monde a déjà entendu ça quelque part. Que ce soit venant de sa bouche ou dans la bouche d’amis. Mais avez-vous déjà entendu quelqu’un oser dire l’impensable, l’imprononçable, l’incroyable… J’ARRETE FACEBOOK!   Ca fait un peu trop avant-garde pour vous ? En réalité, pas vraiment…

Plusieurs raisons sont mises en avant par ceux qui ont arrêté ou sont contre l’utilisation de cette plateforme sociale : « Facebook est une entreprise non éthique qui demande à ses utilisateurs d’accepter de donner gratuitement leurs données privées pour un usage commercial », « Ça nuit aux relations professionnelles entre patrons et employés », « C’est du voyeurisme », et cetera …

Dans notre dernier article sur les Wow et Facebook addicts nous vous mettions en lien un site donnant des conseils pour arrêter sa dépendance à Facebook. How to Quit Facebook ? Selon ce blog, il existe 7 étapes à suivre (à vous d’y accorder du crédit ou non) pour stopper progressivement sa dépendance Facebookienne :

Admettre d’avoir une certaine dépendance pour la plateforme;
Définir ses buts et son intérêt originel pour Facebook;
Faire un « programme Facebook » et le suivre (Combien de temps et quelle fréquence de visite);
Penser aux autres choses que vous auriez pu réaliser à la place. Par exemple, si vous passez 8 heures/semaine sur le site imaginez une autre activité que vous auriez pu faire avec ce temps-là !
Bloquez votre temps sur Facebook par le biais des options disponibles sur votre navigateur Internet afin de bloquer un site web;
6° Quitter Facebook. Soit, désactiver votre compte, soit supprimer définitivement votre profil;
7° Trouvez des alternatives. Par exemple, pour vos emails.

L’existence de pareils sites prouvent que Facebook est un phénomène de société qui a pris énormément d’ampleur aujourd’hui et a suscité de nombreuses réactions depuis sa création en 2004.

Facebook est définitivement utile pour l’échange rapide d’information. Il a apporté de grands changements en termes d’efficacité communicationelle dans le partage entre utilisateurs mais en même temps, ceux-là mêmes sont mis au rang de participateurs du relais de l’information (un avantage considérable pour l’entreprise).

Pour garder un avis critique, il faut se poser la question de la puissance que possède Facebook actuellement, en termes de possession des données personnelles et de puissance commerciale (publicité sur le site). N’oublions pas qu’avec son entrée en bourse prévue récemment, cette entreprise va pouvoir poursuivre son développement et encore augmenter son profit et son pouvoir. Il s’agit donc bien d’une entreprise commerciale qui gouverne nos vies aujourd’hui ! Une de plus, avec des buts capitalistes – ou alors œuvre-t-elle pour l’idéal d’un monde sans portes où la communication est facile et possède une place prépondérante?

Alors, si vous aussi chers amis, vous pensez que Facebook est l’invention du siècle? Ou, si vous pensez supprimer votre profil dans un futur proche… Commentez cet article 😉

Voici une vidéo assez frappante sur ce que serait le monde sans Facebook !