Résultats du concours MarkSharing

Les votes sont clôturés ! Voici les résultats

# 1 : Post it Love
# 2 : Baby Twitter
# 3 : Marketing sensoriel

# 4 ex-aequo : Personal Branding & Ecosia
# 5 : Wow & Fb Addicts
# 6 : Secret Love
# 7 : Stop Facebook !

Merci pour votre participation !

Publicités

Concours MarkSharing !

Bye bye MarkSharing ! C’est la fin de l’aventure pour notre blog… Pour finir en beauté, nous les markSharers vous proposons de participer à un concours !

C’est simple, il vous suffit de voter pour votre illustration favorite ! Choisissez parmi les 12 illustrations d’articles que nous avons réalisées depuis 4 mois. And Let’s share together one last time 😉

Une odeur, une musique … un achat !

Nous le savons, tout est bon pour favoriser le comportement d’achat du consommateur. Les spécialistes du marketing ont désormais mis au point une nouvelle technique pour arriver à leur fin : le marketing sensoriel.

Plus précisément, le marketing sensoriel joue sur les cinq sens du consommateur. Il s’agit de vendre un produit en utilisant le sensationnel, l’émotion. En effet, l’utilisation des sens permet au consommateur de se relâcher, de ne plus penser comme un être rationnel ou logique mais bien de se laisser guider par ses sens, ses envies, ses besoins.

Pour chaque sens, il existe un marketing sensoriel : La vue et le marketing visuel, l’ouïe et le marketing sonore, le goût et le marketing gustatif, le toucher et le marketing tactile, l’odorat et marketing olfactif.

Selon Marc Filser, professeur à l’université de Bourgogne, le marketing sensoriel pourrait se définir comme suit : « Le marketing sensoriel se définit comme l’ensemble des variables d’actions contrôlées par le producteur et/ou le distributeur pour créer autour du produit ou du service une atmosphère multi-sensorielle spécifique, soit à travers les caractéristiques du produit lui-même, soit à travers la communication en sa faveur, soit à travers l’environnement du produit au point de vente ».

Ce type de marketing est très important pour les entreprises. Plus que de favoriser la vente d’un produit spécifique, le marketing sensoriel leurs permet de se différencier, face à une concurrence grandissante et des produits atteignant un degré de qualité plus ou moins équivalent. Par conséquent, il s’agit de la personnalisation et de la création d’une identité spécifique pour la marque. De plus, le marketing sensoriel permet la fidélisation de la clientèle. Le client réagit différemment de magasin en magasin, de marque en marque, et surtout d’ambiance en ambiance. Tout est créé pour faire vivre au client une expérience sensorielle spécifique, destinée à l’achat.

La plupart des enseignes et des marques utilisent ce type de marketing. Prenons, par exemple, le magasin JBC, en Belgique, qui diffuse une odeur fraîche dans toutes ses enseignes, ou encore un opticien qui diffuse une odeur  de “Caraïbes et Fleur de Tiaré” dans sa boutique pour favoriser la vente de lunettes de soleil.

Voici un extrait vidéo qui vous permettra de mieux comprendre le phénomène de marketing sensoriel en magasin.

Mais attention, le marketing sensoriel n’est pas qu’affaire de sensations directes. Il peut également faire référence à des sensations de toucher, de sons, de réaction, indirectes, comme l’illustre cette publicité pour la Peugeot 208.

Pour finir, nous vivons tous des expériences sensorielles différentes. Quand le temps du shopping sera arrivé, il va falloir faire attention à notre portefeuille ! Alors, sommes-nous prêts à laisser libre cours à nos sens ou la raison est-elle toujours plus forte ?

Un ver dans la pomme chez Apple ?

Vendredi 23 mars dernier sortait un nouvel iPad en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg, la troisième génération d’Ipad.

On l’annonce comme « le nouvel iPad » et non l’ipad 3.

Sur son site, Apple annoncait : « Résolutionnaire. Voici le nouvel Ipad. Son spectaculaire écran Retina. Son appareil photo Isight 5Mpx. Sa fulgurante connectivité.» http://www.apple.com/befr/ipad/

Oui, résolutionnaire, vous avez bien lu ! Étant interpellée par ce néologisme je décide de me rendre dans un magasin d’électroménager bien connu afin de me faire une petite idée sur le nouveau-né d’Apple.                                                                                                    Eh bien, ils n’ont pas menti, la résolution de l’écran bat à plates coutures les tablettes concurrentes du rayon ! La lecture de petits caractères est désormais aisée et les couleurs sont plus vives. Un bon point donc, mais n’allons pas trop vite, car ma « liste de déceptions » arrive.

Avec cette super nouvelle résolution, la taille des applications a fortement augmentée… mais pas la capacité des iPads ! A titre d’exemple, l’application Imovie pèse à elle seule 404 Mo… même en possédant la version 64Go, je donne fort à parier que les possesseurs de tablettes Apple se retrouveront vite avec un iPad plein comme un œuf! De plus, les iPad 64go étaient déjà en rupture de stock samedi, et ce, dans plusieurs magasins et aucun vendeur ne semblait connaître la date de livraison du nouveau stock !

Deuxième déception :                                                                                                             Pas de changement, ni de taille d’écran, ni de design. L’iPad 3 est la copie conforme de son prédécesseur, a un détail près : il est un peu plus lourd.

Pour ceux qui avait envie de changement, c’est raté.

Pour rappel l’iPad existe en 16, 32 ou 64 go et en noir ou en blanc

Troisième déception                                                                                                                « Sa fulgurante connectivité »                                                                                                Apple propose des modèles Wifi + 4G.                                                                              Merci, mais la 4G ne sera pas disponible en Belgique avant …. juillet 2012 !Et surtout, l’iPad sera incompatible avec le réseau 4G européen.Les possesseurs du nouvel iPad devront donc se cantonner à la 3G (ou au wifi) lire l’article

Et pour finir, l’iPad surchaufferait et aurait des problèmes de charge. Lire

Bref, l’iPad ce n’est pas pour ma pomme ! Je n’ai d’ailleurs toujours pas compris l’utilité de ce genre de « gadget de geek »

Et vous ? Vous rêvez d’un iPad ? vous en possédez déjà un ?  Où vous êtes plutôt sceptiques ?

Cartier : l’odyssée

Pour ses 165 ans, la maison Cartier débarque sur le marché avec un petit bijou : une vidéo de 3minutes 30 qui met en scène la Panthère, égérie de la marque depuis les années 30. Pour l’anecdote, la panthère est inspirée de Jeanne Toussaint, ancienne directrice artistique de la maison.

C’est le génie Bruno Aveillan qui a été le chef d’orchestre de cette petite merveille avec l’aide de Pierre Adenot, le compositeur de la bande-son originale, par ailleurs enregistrée dans les célèbres studios d’Abbey Road à Londres. Pour la réalisation, trois véritables panthères ont été utilisées, nécessitant un budget de 4 millions d’euros et deux ans de travail.

Tournée à la fois à Prague, en Italie, en Espagne et à Paris, l’odyssée de cartier nous fait donc voyager à travers différents pays, mais aussi à travers l’image multifacette et l’esprit de liberté que la femme Cartier et la panthère symbolisent.

Le message véhiculé dans la vidéo est basé sur une technique de communication baptisée le « storytelling ». Cette technique est une tendance dans la communication corporate et/ou commerciale énormément utilisée par les entreprises de nos jours. En resituant  leur marque dans une histoire racontée, qui n’est pas forcément la réalité, les entreprises redorent leur image ou même la fortifient si celle-ci s’avère être déjà positive. Ainsi, les consommateurs s’approprient ces images de marques par le biais de ces histoires racontées (fictionelles ou vraies) et peuvent se sentir plus proches de leurs marques favorites. Le storytelling est également un excellent moyen pour véhiculer les valeurs d’une entreprise.

Citons quelques exemples qui ont marqué l’histoire du marketing chez les géants commercial : Coca-cola et son image de boisson originale Made in USA à savourer entre amis pour passer un bon moment grâce à la saveur unique qu’elle procure.

L’entreprise Adidas, ayant été largement critiquée quant à l’utilisation de main d’oeuvre infantile pour la confection de ses sweats à utilisé le storytelling pour rappeler (de façon insidieuse!) à ses clients qu’elle avait des valeurs responsables de bon père de famille « Once upon a time, a humble shoe maker…« 

N’oublions pas que le storytelling est principalement un outil marketing utilisé dans un esprit de recherche et d’augmentation de profit pour les entreprises.

La maison Cartier n’est ainsi pas un précurseur en la matière. Si vous regardez les dernières publicités de couturiers ou parfumeurs de luxe tels que Dior, Chanel ou Guerlain, ces entreprises utilisent toutes cette technique pour parvenir à leur fin.

Alors, storytelling : nouvelle mode ou nouvelle forme de communication corporate ?

Votre avis nous intéresse !

Hello WordPress !

Bien qu’habitués à la création de sites web grâce à nos cours de Multimédia à l’ihecs, wordpress est une grande première pour nous.

Nous espérons que vous viendrez régulièrement lire nos articles et partager vos avis.

N’hésitez pas à consulter la rubrique About Us pour en savoir plus sur notre projet.