Vivre d’amour et de réseaux sociaux

On ne vante plus les mérites de l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre professionnel ainsi que les avantages du portail professionnel LinkedIn. A l’heure où chaque entreprise prône les réseaux sociaux pour une meilleure productivité, les couples d’amoureux prônent également ceux-ci pour plus de sincérité.

Après avoir permis de présenter et d’organiser notre vie sociale et professionnelle, le Web donne aujourd’hui l’occasion aux couples, quels qu’ils soient, de s’exprimer via les réseaux sociaux Couple Street et Coupliz.

Comme un signe envoyé par Cupidon, ces sites ont vu le jour en France le 14 février 2012 du fait de la nécessité de rationnaliser la communication de vie de couple sur une seule plateforme, selon les concepteurs. Fini donc les petits Post-It en forme de cœur sur le frigo puisque ces deux réseaux sociaux sont considérés comme les nouveaux pense-bête 2.0 des amoureux.

Au niveau de la fonctionnalité, Couple Street et Coupliz fonctionnent de manière semblable par rapport aux réseaux sociaux dits traditionnels. L’inscription est gratuite et donne accès à un espace virtuel commun. A la manière d’un pense-bête, la fonctionnalité « agenda » est la plus utilisée sur les deux réseaux sociaux. Elle permet de rappeler les dates romantiquement importantes telles que : anniversaire de rencontre, anniversaire de mariage, anniversaire de la belle-mère. Quoique le dernier étant loin d’être enchanteur, il permet néanmoins d’éviter l’incident diplomatique au prochain réveillon de Noël.

L’autre fonctionnalité intéressante mais plus contraignante est la « liste ». En effet, l’espace est dédié à toutes listes thématiques utiles aux couples, à savoir : liste de courses, liste des tâches ménagères etc.

Dans l’ère actuelle du 2.0, l’avantage de ces sites est qu’ils donnent l’occasion aux couples de communiquer l’un envers l’autre sans s’exposer aux yeux de tous ! Néanmoins, ce concept étant encore récent, il est encore trop tôt pour pouvoir juger de sa réussite et de son potentiel de développement pour l’avenir.

Et vous, pensez-vous que les couples aient besoin de tels sites dédiés au bon fonctionnement de ceux-ci ?

Publicités